Entretenir sa lingerie

Comment nettoyer sa lingerie délicate ?

Bien entretenir sa Lingerie ?

 

Prendre soin de ses sous vêtements sans risquer de les abîmer, c’est tout à fait possible mais il faut prendre quelques précautions.

 

Pour nettoyer sa lingerie délicate, on évite les détergents agressifs, l’ammoniaque, l’eau de javel ou le chlore et l’eau bouillante, pas d’assouplissant non plus.

 

Pour un lavage à la main, utiliser une bassine d’eau à basse température avec une lessive douce, vous pouvez opter pour une lessive écologique ou une lessive en paillettes ou des copeaux de savon. Ne mélangez pas votre linge blanc avec votre linge de couleur.

 

L’eau froide savonneuse est l’ami de vos dessous délicats. Le savon de Marseille ou le savon noir sont très bien pour laver avec délicatesse vos dentelles les plus fines ainsi que les microfibres, vous obtiendrez un parfum frais.

 

Pour un lavage en machine, même règle que pour le lavage à la main. Une dose de lessive au savon ou une lessive bio, une température de l’eau basse et un programme de lavage sur délicat. Par contre, vous devez mettre vos dessous dans un filet de lavage.

 

Il ne faut pas laisser tremper votre lingerie longtemps, ne pas non plus l’essorer en la tordant, ne pas ranger son linge humide.

 

Il est déconseillé de porter des sous-vêtements deux jours de suite, en effet, c’est la transpiration qui abîme les élastiques de maintien. Faites toujours un roulement avec votre lingerie.

 

La lingerie est fragile et réclame toute votre attention pour son entretien. Bien entretenu, vos sous vêtements vous feront plus d’usage et vous accompagnerons longtemps.

 

Pour prendre soin de votre lingerie, vous devez vous reporter à l’étiquette de lavage cousue sur vos soutiens gorge et vos slips, en règle générale pour la lingerie délicate, il est préférable d’opérer un lavage à la main représenté par le signe « une main plongée dans une bassine d’eau ».

 

Le Lavage à la main :

 

Pour lavez votre lingerie délicate à la main, il ne faut pas utiliser une eau trop chaude, cela abîme les fibres. Une eau tiède et une lessive pour linge délicat est conseillé, plongez vos dessous et laisser trempez un instant, vous pouvez frotter légèrement mais délicatement.

 

L’eau de rinçage doit être froide cela permet de resserrer les fibres.

 

Vous pouvez essorer votre lingerie dans une serviette ou les laisser s’essorer seul à plat sur une serviette de bain par exemple.

 

Le Lavage à la machine :

 

Le lavage de votre lingerie en machine est autorisé mais sous réserve que l’étiquette de lavage vous y autorise.

 

Le lavage à la main vous barbe ! Et vous souhaitez quand même faire un lavage en machine pour prendre soin de vos sous vêtements délicats.

 

Dans un premier temps, il est impératif d’agrafer vos soutiens gorge, en effet, les agrafes au cours du cycle de lavage peuvent s’accrocher et endommager les broderies délicates et les dentelles fines.

 

Autre astuce importante, lavez toujours vos ensembles coordonnées en même temps, cela évitera les écarts de couleur, ce serait dommage que votre slip soit plus clair que votre soutien gorge.

 

Placez vos dessous dans un filet de lavage ou dans une taie d’oreiller, cela les protège durant le cycle de lavage des étirements, du malmenage et évite qu’ils ne boulochent à cause des frottements répétés.

 

Appliquez un programme à la main si votre machine à laver le permet ou sur un programme délicat.

 

En ce qui concerne la température de lavage, il est préconisé une température maximale à 30° à condition que cela soit spécifié sur l’étiquette de lavage et dans le cas contraire un lavage à froid est préférable.

 

Une température trop élevée cuit les élastiques et votre lingerie ne sera plus utilisable, les élastiques de maintien seront dégradés.

 

En ce qui concerne l’essorage, celui-ci doit être également délicat mais en principe les cycles pour linge délicat proposent des essorages adaptés.

 

La lingerie en coton :

 

La lingerie en coton peut supporter le lavage en machine à laver à des températures plus élevées, voir l’étiquette de lavage du fabricant.

Attention, le coton peut rétrécir.

 

L’essorage de ma lingerie :

 

Comme vu au dessus, l’essorage de votre lingerie doit être délicat mais si vous le lavez à la main, une petite astuce original pour que votre ensemble lingerie sèche plus vite ! Vous pouvez essorer votre lingerie dans une essoreuse à salade, en la gardant dans le filet de lavage.

 

Le séchage de ma lingerie :

 

A bannir, le sèche linge, en effet, la chaleur et la lingerie ne font pas bon ménage, cela détend les élastiques de maintien.

 

Il est préférable de laisser sécher sa lingerie délicate à plat sur une serviette éponge pour ne pas déformer les tissus par les pinces à linge et la suspension.

 

Et l'entretien des maillots de bain :

 

N’oublions pas l’entretien des maillots de bain, car un bon maillot c’est un certain prix et il vaut mieux bien le bichonner, vous pourrez le ressortir année après année, il gardera sont galbant.

 

Après la baignade, à la piscine ou à la mer, pour se débarrasser du sable, du sel, ou du chlore, il est impératif de rincer votre maillot après chaque utilisation.

Il faut rincer votre maillot de bain à l’eau clair tiède ou froide avec un peut de lessive pour linge délicat ou des paillettes de savon de Marseille, bien le rincer.

 

Une fois par semaine, vous pouvez laver votre maillot de bain à la machine à laver comme votre lingerie avec une lessive pour textiles fragiles avec un cycle pour tissus délicats et dans un filet de lavage pour éviter les bouloches.

 

Par contre, le lavage se fait impérativement à froid, sinon, votre maillot va rétrécir, en effet les maillots de bain, sont majoritairement en textile élasthanne qui donne à nos maillots leurs gainant.

 

L’essorage se fait doux et vous pouvez alors le laisser sécher sur une serviette éponge.

Ne faites jamais sécher votre maillot de bain au soleil ou dans un sèche linge, le soleil altère les couleurs et les matières élastiques ne supportent pas la chaleur.

 

Les astuces pour entretenir sa lingerie :

 

Les couleurs s’alternent lavage après lavage mais pour garder le coloris de votre ensemble lingerie plus longtemps, voilà notre petit conseil : après le lavage, au premier rinçage, ajouter à votre eau froide, quelques gouttes de vinaigre blanc, laissez votre ensemble lingerie, trempez quelques minutes et ensuite rincez abondamment.

 

Il est préférable de toujours laver le blanc avec le blanc mais attention, l’eau de javel et le chlore sont interdits, ils sont corrosifs, ces solvants, ne rendront pas plus blanc vos dessous bien au contraire, ils n’auront pour effet que de les jaunir.

 

La soie ne se lave pas à la machine, les bustiers, corsets et guêpières se lavent exclusivement à la main, ces pièces de lingerie sont dotées de baleines et le lavage à la machine les endommagera.

 

Ne tordez pas vos dessous pour les essorer, l’élasticité s’abimerait.

 

Pas de repassage pour la lingerie, cela fait fondre les fibres.

 

Pas d’assouplissant, il reste dans les fibres et provoque des irritations et démangeaisons voir des allergies.

 

 

Avant tout, reportez vous aux étiquettes de lavage sur votre lingerie, vous avez un doute et ne savez pas ce que veulent dire les pictogrammes, reportez vous au tableau ci-dessous :

pictogramme-entretien-lingerie

pictogramme-entretenir-sa-lingerie